Pourquoi ouvrir un blog ?

Pourquoi ouvrir un blog ? Cette question qui peut paraître anodine me semble être la première à se poser et motive donc ce premier article spécial blogging de July On The Moon. En réalité, je me suis beaucoup confrontée à cette question ces derniers temps, question qui a été fortement motivée par trois anecdotes qui se sont passées dans ma petite vie de blogueuse. Pour ceux qui me découvrent aujourd’hui, je blogue depuis bientôt trois ans sous la plume de July In The Sky, dans un univers futile et joyeux qu’est celui des blogs beauté.

 

blog tutoriel raison ouvrir blog

 

Pourquoi ai-je commencé à bloguer ?

 

A l’époque, j’ai décidé d’ouvrir mon blog pour palier à un manque, celui de la France. Je venais de quitter Paris où je menais une vie à 100 à l’heure, riche intellectuellement et culturellement, pour partir m’exiler sous les tropiques afin de rejoindre mon mari. Sur le papier, pour beaucoup, ce changement de vie serait un idéal mais pour la parisienne que je suis, me retrouver sur un caillou comme coupée du monde n’était pas forcément évident. J’avais besoin de recréer du lien, de partager et d’échanger. J’avais besoin de m’occuper et de me stimuler intellectuellement. J’avais besoin de trouver un prétexte pour continuer à vivre, à m’habiller et à me maquiller comme une parisienne. Ce blog m’a servi en quelque sorte de soupape pour éviter de péter un plomb face à un manque. En me lançant dans l’aventure du blogging, je n’avais donc qu’une envie, rencontrer des gens passionnés d’internet et pouvoir papoter de choses futiles comme j’aurais pu le faire lors de soirée entre copines. Et je pense que j’ai ouvert ce blog pour les bonnes raisons. Par envie, par plaisir, par passion. Et c’est aussi pour ça que trois ans après, je suis toujours là et que je prends toujours autant de plaisir à vous écrire. Et même si je ne suis pas forcément lu par des milliers de personnes. Le secret d’un blogging heureux ? L’envie tout simplement et juste ça.

 

Bloguer pour devenir une star du web ?

 

Je vous parlais de trois anecdotes qui m’ont poussée à m’interroger. La première est celle de mon année 2017 qui a été pour moi une parenthèse subie dans ma joyeuse petite vie de blogueuse. Pendant plusieurs mois, la maladie m’a clouée au lit, une algie vasculaire de la face m’empêchant de rester devant un ordinateur. Puis, c’est l’ouragan Irma qui a dévasté mon île et nous a privé d’internet pendant plus de trois mois. Malgré tout, pendant tout ce temps, je n’ai jamais cessé de bloguer. J’écrivais, comme je pouvais, quand je pouvais. Mon seul objectif était de réussir à réaliser mes deux articles par semaine. C’était mon objectif de blog et ça me faisait plaisir. J’ai réussi mais en contre partie, j’ai presque disparu de la blogosphère. Je n’avais ni le temps, ni l’énergie, ni les moyens de commenter les autres blogs, je n’étais plus sur les réseaux sociaux, je n’organisais plus de concours et je refusais tous les partenariats. Mais j’écrivais… D’environ 10.000 visiteurs uniques mensuels, je suis passée à 1.000 visiteurs. Je continuais à publier, certes, mais j’ai perdu presque 90 % de mon audience. Tout le travail que j’avais fourni pendant deux ans pour faire exister ce blog était réduit à néant. Mais j’écrivais. De 50 commentaires sous certains articles, je me retrouvais à écrire des revues sans aucun commentaire ou alors avec ceux de mes blopines pures et dures. Les vraies. Et c’est là que se pose la question de la motivation. Dans ce cas là, écriveriez-vous encore ? Si oui, ouvrez un blog et épanouissez-vous. La seconde anecdote vient de commentaires que j’ai vu sur Facebook de blogueuses se lamentant de ne pas être lues, d’autres sur Instagram pleurant leur abonnés perdus. Je ne pense pas qu’il faille bloguer pour les autres mais pour soi. Si on recherche une quelconque reconnaissance, la déception risque d’être grande et on risque de se perdre à force de courir après du vent.

 

On ne blogue pas pour le succès mais par besoin de s’exprimer

 

blog tutoriel raison ouvrir blog

 

Bloguer pour réaliser des partenariats et recevoir des produits gratuits ?

 

Ces derniers temps, je trouve que la blogosphère a évolué et pas forcément vers le bon. Cette année de disette m’a fait réaliser une chose essentielle : j’aime partager et c’est tout ce qui compte. Alors quand je vois les propos haineux sur Twitter, les jalousies ou les nouvelles blogueuses qui se croient déjà arrivées, je souris et je me détourne vers l’essentiel. Il y a quelques jours, j’ai encore reçu un petit message privé. Je pensais qu’on venait me parler d’un de mes articles ou me demander des conseils beauté. Oui, cette jeune fille voulait des conseils mais pas sur des produits de beauté,  sur comment avoir autant de partenariats que moi. J’ai souri et je lui ai conseillé de fermer son blog. Je pense que la blogosphère s’essouffle. Notre société consomme l’information différemment et Youtube a vampirisé ce qu’était la blogosphère. Il existe des millions de blogs, je trouve qu’il y a de moins en moins de lecteurs autres que les blogueurs, et il serait prétentieux d’imaginer que le votre sera meilleur que tous les autres car il y a des élus encore aujourd’hui mais qui se compte sur les doigts d’une main. Alors, si vous bloguez pour la gloire, arrêtez. De même, si vous bloguez pour les partenariats et les produits gratuits. Arrêtez. Quand j’ai ouvert mon blog, habitant à l’autre bout du monde, je n’imaginais pas une seule seconde qu’une marque me proposerait un partenariat et s’amuserait à m’envoyer des produits dans les Dom Tom alors qu’il existe tellement de blogueuses talentueuses en France Métropolitaine. Et pourtant… J’estime avoir beaucoup de chance et je reste émerveillée à chaque colis reçu. Je n’estime pas que cela est un du et, si j’attends que les marques respectent mon blog, je respecte aussi mes engagements envers elles. Dès que je reçois un mail de partenariat, j’étudie attentivement l’offre en expliquant bien que je resterai objective que le produit me plaise ou pas. Parfois, des marques n’ont même pas pris la peine de me répondre après cette mise au point et c’est tant mieux. Il faut bien se rendre compte, et je pense que c’est le cas de la majorité des blogueurs, qu’il y a un tri énorme à faire parmi toutes les propositions de partenariat et personnellement, je dois répondre par la positive à à peine 1/3 des propositions. Ça m’est même souvent arrivé d’aimer le produit mais de ne pas voir comment en parler sur un médium dédié à la beauté et de préférer renoncer. Avec les partenaires, j’ai fait de nombreuses rencontres avec des personnes adorables parmi les community manager de marques, des personnes humaines pour qui nous ne sommes pas uniquement des panneaux publicitaires, qui ont même demandé de mes nouvelles après Irma alors que nos partenariats étaient finis depuis longtemps. D’être humain à être humain.

 

On ne blogue pas pour les partenariats mais pour les rencontres

 

Bloguer pour gagner sa vie ?

 

Alors, oui, recevoir des produits gratuits, c’est très sympa, c’est même valorisant mais c’est un travail aussi. Si vous vous imaginez qu’il vous suffit d’écrire trois articles pleins de fautes d’orthographe et de contacter Too Faced derrière pour recevoir leur dernière collection, vous vous fourrez le doigt dans l’oeil et bien profond. Comme je vous le disais avec l’anecdote sur mon année 2017 et l’effondrement de mes statistiques, il ne suffit pas d’écrire pour tenir un blog, il faut aussi entretenir son réseau sans cesse. Beaucoup s’imagine que bloguer est une passion facile qui prend une petite heure par-ci par là, histoire de pondre un article et que d’un coup une renommée non justifiée vous tombe sur la tête. Grosse erreur, bloguer est un travail à plein temps. Je pense même que si je comparais de manière cohérente mes semaines de travail en extrapolant sur une semaine de blogging, je dirais qu’on est très loin du 35/h par semaine. Entre la prise de vue photographique, la rédaction, les réseaux sociaux, la réponse aux commentaires, aux mails, aux marques, la refonte de son design, le référencement etc… on est plus proche de semaines de 60 heures, de semaines de travailleurs indépendants en somme. Et comme je le disais, pour peu d’élus qui pourront en vivre. Il faut donc être passionnée et aimer faire cela sans attendre rien en retour.

 

On ne blogue pas pour l’argent mais pour le plaisir

 

blog tutoriel raison ouvrir blog

 

Les bonnes raisons d’ouvrir un blog

 

Je me rends compte que cet article peut sembler très négatif mais il a surtout une vocation à dissuader toutes celles qui s’imagine que blogueuse est un métier, et un métier facile, et à encourager celles qui voudraient bloguer par passion. Je pense aussi pouvoir me permettre de tenir ces propos très cash car j’ai un passé de blogueuse qui se compte en années et un passé tout court de plusieurs décennies. Je n’ai plus 20 ans, j’ai appris beaucoup de la vie et je pense que mon expérience fait que je peux me permettre de m’exprimer de la sorte sur des sujets que les jeunes filles idéalisent. Pas d’idéal, de la passion. Le vrai secret est là. Revenons au point départ… Trois ans après, en ayant perdu presque tous mes abonnés, je suis toujours là, toujours épanouie à l’idée de vous écrire, que vous soyez 10, 100 ou 1000 à me lire et tellement épanouie dans ce domaine que j’ai ouvert ce second blog il y a peu. Si vous vous lancez dans l’aventure pour les bonnes raisons, l’épanouissement sera à la clé. Mais alors quelles sont ces bonnes raisons ? Les vôtres, uniquement.

 

blog photographie partage Pinterest
blog tutoriel raison ouvrir blog photographie

25 Commentaires

  1. MILLA 7 février 2018 / 08:37

    Article très éclairé sur la blogosphère, bien qu’un peu pessimiste mais ce n’est qu’une vision. Je te rejoint sur la plus part des points cependant. On blogue par passion ou simplement pour se changer les idées (j’ai du mal à me dire que c’est une passion chez moi, plus un passe-temps agréable !). Je tiens le miens depuis 2012 et je n’ai pas des tonnes de visites, mais c’est aussi car je limite mes efforts volontairement, je ne veux pas y passer ma vie quand même. Je suis quand même très étonnée de la chute de ton nombre de lecteurs : je ne pensais pas qu’un manque d’interaction aurait de telles conséquences ! je connais de gros blogs où les auteurs ne commentent jamais, ni ne répondent aux commentaires, qui ont l’air d’avoir quand même beaucoup d’audience car leur articles restent de qualité (et on peut comprendre qu’ils aient une vie à coté…)
    Pour moi la réussite (personnelle) d’un blog tient à ces objectifs : si c’est pour la gloire, c’est niet, si c’est pour l’interaction ou bien comme moi pour améliorer un point particulier (mes photos ) cela devient plus intéressant.

    • July On The Moon
      Auteur
      7 février 2018 / 19:18

      Bonjour et bienvenue sur mon blog. Merci pour ton commentaire. J’avoue qu’il peur paraitre pessimiste mais je te rassure je ne le suis pas et ce qui compte réellement reste le plaisir et les jolies rencontres que la blogosphère permet. Tu as tout à fait raison, bloguer pour s’amuser et se changer les idées est une excellente motivation et finalement, tu blogues comme moi, pas pour les statistiques mais finalement pour le plaisir. Pour la chute de mes stats, tu fais référence à des gros blogs avec des blogueuses très médiatisées mais mon blog beauté est un minuscule blog à côté avec ses ex 10000 visiteurs. Le fait de ne plus interagir sur les réseaux sociaux, de ne plus avoir de partenariats… fait perdre énormément de backlinks qui sont primordiaux pour ton classement Google. Non seulement, tu n’as plus de lien vers ton blog par tes interactions mais en plus tu dégringoles dans le classement de Google. Je te rassure quand j’ai enfin eu de nouveau accès à internet et que j’ai vu le désastre, je n’y croyais pas. Et pourtant. Et puis, je sais que beaucoup de mes lecteurs sont aussi des blogueurs et à un moment, quand tu disparais pendant presque un an, je peux comprendre que les gens se lassent. En tout cas, je suis ravie d’avoir repris le clavier, d’avoir retrouvé toutes mes blopines et d’être là avec pour seule objectif de m’amuser. Passe une très belle soirée.

      • MILLA 8 février 2018 / 04:49

        Bon courage pour la suite en tout cas !

  2. Pauline 9 février 2018 / 00:08

    J’en ne trouve pas ton article négatif! Moi qui vient juste de me lancer, j’apprécie au contraire ta transparence et ton retour sur expérience. Ça me conforte dans les raisons qu’il m’ont poussé à me lancer, et surtout ça change des articles avec des pseudos conseils pour se lancer qui s’en ressembkent tous.

    • July On The Moon
      Auteur
      10 février 2018 / 12:44

      Coucou et bienvenue sur mon blog. Disons que ma vision de la blogo est assez négative mais que j’envoie su positif en mettant en avant le plaisir et les rencontres. Ça me fait plaisir d’avoir ton ressenti et de voir que tu as perçu ce que je voulais transmettre. On est d’accord qu’on a souvent beaucoup d’articles similaires. l’important est de rester soi-même. Très belle soirée.

  3. La parenthèse psy 9 février 2018 / 11:29

    C’est très intéressant cette introspection, et facile à lire ! 10 000 lecteurs mensuels, j’ai été scotchée là, quel travail reconnu ! En tout cas bravo et merci de nous faire partager ton expérience et tes remarques 😉 Baby blogueuse, j’apprends beaucoup en lisant les collègues et j’ai encore peu de recul pour constater l’évolution de la bloggosphère.
    A bientôt !
    https://la-parenthese-psy.com/

    • July On The Moon
      Auteur
      10 février 2018 / 12:54

      Coucou et merci beaucoup. Ravie que cet article t’ait plu. Tu sais, 10000 lecteurs ce n’est pas énorme du tout après deux ans de blogging mais ce ne sont pas les chiffres le plus important, c’est le plaisir que l’on ressent à partager. Très belle soirée.

  4. Malvina Découvre 12 février 2018 / 11:27

    Bonjour,
    Article très pertinent et pleins de bons conseils (si si je t’assure, il y a beaucoup de positif dans ce que tu écris)
    En tout cas, je suis ravi d’être sur la même longueur d’onde : par plaisir avant tout !
    Je n’ai pas beaucoup de lecteur et encore moins de commentaires, le 1er aujourd’hui en fait ^^
    mais je m’amuse et c’est tout ce qui compte !!!
    A bientôt,
    Xo Malvina

    • July On The Moon
      Auteur
      12 février 2018 / 18:42

      Bonsoir et surtout un grand merci pour ton commentaire très positif lui aussi. ^^ Pour avoir un peu roulé ma bosse sur la blogo, seul le plaisir compte sinon on risque de courir après l’inaccessible et en être malheureuse. Félicitations pour ton premier commentaire et tu verras, ce n’est que le début 🙂 Tes lecteurs ressentiront ton plaisir et adhéreront à ton univers. Belle soirée.

  5. Sixte 13 février 2018 / 05:13

    Je suis tombée sur ton article via Hellocoton et là, je souris un peu, parce que j’ai moi aussi une algie vasculaire de la face (je suis chronique)… Et que ouvrir un blog, ça m’a « sauvée » de la dépression qui gagnait du terrain chaque jour à cause de la douleur. Et il y a encore quelques semaines, je n’étais plus présente sur la blogosphère, alors que j’adore lire des articles, parce que rester devant un écran, réfléchir, me demandait trop d’efforts, trop d’énergie. Ca n’a pas eu les conséquences que tu décris car pour ma part, j’ai une petite communauté/audience (que j’adore), que je blogue sans pression, parce que ça me redonne confiance en moi et que du coup, je n’ai pas eu cet effet « down » car je n’avais pas grand chose à perdre XD Bref, c’est bête, mais une blogueuse qui souffre du même mal, ça m’a fait me sentir moins seule là tout à coup…
    Sinon, je trouve ton article très juste, c’est un milieu assez fragile du moins si l’on blogue pour les mauvaises raisons… Tu as mille fois raisons, le plaisir avant tout, tout comme le partage. Le reste, c’est aléatoire, et très instable.

    • July On The Moon
      Auteur
      13 février 2018 / 18:45

      Coucou et bienvenue sur mon petit blog. Oh je suis tellement désolée d’apprendre cela mais je comprends tout à fait ce que tu évoques, c’est vrai qu’on se sent moins seule ^^ car en terme de douleur, je pense que peu de gens peuvent avoir une réelle idée de l’intensité de cette dernière. Je suis d’autant plus désolée de voir qu’elle est chronique chez toi, la mienne semblant désormais réapparaitre uniquement au moment de mes crises de migraines (bon, j’en fais plusieurs par semaine mais c’est mieux qu’une crise continue). Quand on est passionné par le monde de la blogo, c’est d’autant plus frustrant de souffrir de ce genre de maladie face auxquelles les écrans sont à bannir. J’espère de tout cœur que malgré les difficultés tu vas t’épanouir encore plus et je te rejoins totalement sur ce que peux apporter un blog dans ces cas-là. Merci beaucoup, je suis ravie que mon article t’ait plu et je pense que nos soucis de santé font qu’on a plus de recul aussi sur l’essentiel dans la vie… Passe une très belle soirée.

  6. Mélanie 3 mars 2018 / 18:39

    Bonsoir,

    je viens tout juste d’ouvrir un blog, en fait je me disais que j’écrirai parce que j’en ai envie tant pis si je suis la seule à me lire. Je ne cherche pas la renommée ou l’argent. Mais il est important de rappeler à quel point ce travail est complet alors merci, ça remet les idées en place ^^ Bonne soirée

    • July On The Moon
      Auteur
      8 mars 2018 / 14:41

      Coucou et bienvenue alors dans le monde blogging. Tu as bien raison d’avoir cette philosophie. De toute façon, ça se sent très vite quand les gens bloguent par profit plutôt que par plaisir et rien que pour cela je suis sure que tu auras plein de lecteurs. Si tu aimes ce que tu fais, c’est tout ce qui compte. Je te remercie en tout cas, je suis contente que cet article t’ait plu. Belle soirée.

  7. Séverine 10 mars 2018 / 03:39

    J’aime beaucoup ta transparence et suis d’accord avec toi.
    J’ai lancé mon blog pendant un burn-out car j’avais besoin de faire ce que j’aimais : la photo, les voyages, écrire, partager… Cela me fait un bien fou. Et c’est mon objectif prioritaire après j’avoue que si des lecteurs me like c’est la cerise sur le gâteau.
    En tout cas, un vrai plaisir de découvrir tes papiers et je suis fan de ton univers, tes photos sont magnifiques.

    • July On The Moon
      Auteur
      11 mars 2018 / 10:31

      Coucou. Je te remercie, ce compliment me va droit au cœur dans un milieu qui devient très secret alors qu’on ne devrait pas d’avoir de tabou pour des choses et des pratiques qu’on connait tous. J’espère que l’évolution de ce blog te plaira tout autant. Bien plus que mon blog beauté, c’est vraiment celui-ci que j’ai envie de développer car il touche à ce que j’aime vraiment. Concernant ta vision du blogging, je ne peux qu’acquiescer car cela me semble la bonne et je suis ravie que tu aies trouvé ton chemin par ce moyen d’expression. Encore merci et très bon dimanche.

  8. geraldine 14 mai 2018 / 15:34

    une bonne idée que tu m’aies laissé un commentaire de bienvenue sur hellocoton. je trouve ton blog très rafraîchissant.et de bien belles photos qui me font rêver. je ne connaissais pas non plus natacha bird dont le monde décalé m’interpelle!!!
    je suis d’accord avec tout sur ton article. c’est pourquoi j’ai ouvert un nouveau blog depuis peu ‘sans prise de tête ” sans chercher à faire de l’audience comme une sorte de journal pour moi même et tant mieux si je peux partager mon univers avec qui veut.
    je ne sais pas si tu connais iphone only de julian calverley qui prend aussi des photos avec un simple i phone .

    • July On The Moon
      Auteur
      15 mai 2018 / 12:16

      Je me souviens, certaines alsaciennes m’avaient accueillie quand je m’étais lancée et ça m’avait fait plaisir. Je perpétue la tradition. C’est vraiment super gentil, je suis allée regarder ton blog et tes photos aussi sont très jolies. Il y a quelque chose de très poétique dans ton travail que j’aime beaucoup. Ah Natacha Birds, c’est une très grande pour moi, tellement inventive. J’irai regarder le photographe dont tu me parles. Je suis sur que tu vas t’éclater avec ce blog, l’important est de se faire plaisir. passe une très belle journée.

  9. Annawenn 14 juin 2018 / 11:57

    Coucou.
    Un article intéressant. Depuis l’ouverture d’internet, j’ai un blog. J’avais commencé avec CanalBlog 😉
    C’est un moyen assez sympa de trouver et de partager des informations. Pour le reste, je ne crois pas que l’écologie et les chevaux entrainent un revenu 😀
    A très bientôt

    • July On The Moon
      Auteur
      15 juin 2018 / 09:08

      Coucou et surtout merci. je suis contente que cet article t’ait plu. Effectivement, ton expérience est bien plus importante que la mienne puisque je n’ai ouvert un blog qu’en 2015. L’important est le plaisir et je suis d’accord et c’est bien dommage, je ne pense pas non plus qu’ils s’agissent de sujets “rentables”, même si entre l’amour des animaux et un nouveau rouge à lèvres, le choix me semble évident. Très belle journée.

  10. sifhel 26 septembre 2018 / 05:17

    C’est une réflexion très intéressante ! Il y a tellement de choses qui peuvent nous pousser à créer un blog. J’ai tenu trois blog depuis que je suis sur internet :

    – Un sur la bande dessinée et mes propres petits dessins, mais ça n’a pas duré longtemps car je n’avais rien d’organisé et j’étais dans une période flemme. Je l’avais ouvert pour m’occuper.

    – Un axé sur les jeux vidéos ou j’avais pas mal de lecteurs et une belle communauté sur Twitter. Je l’ai tenu pendant 5 ans et je l’avais ouvert parce que je voulais partager cela avec des personnes qui avaient la même passion. Au début il n’y avait pas vraiment de course à la popularité et il n’y avait pas encore les stream. Lorsque les gaming live ont poussé comme des petits pains, j’ai vite perdu de l’audience car je n’osais pas en faire (et puis ça prend un temps fou). A travers ce blog j’ai rencontré des personnes formidables, créatives et plutôt balaises in game !

    Depuis j’ai plaqué ces deux blogs. J’ai même complètement fermé celui sur les jeux vidéo et le compte Twitter qui y était lié. J’ai coupé les ponts un moment avec la blogosphère. Et c’est en m’amusant à développer des thèmes WordPress divers et variés que j’ai créé celui que j’ai actuellement, c’était mon tout premier ^^’. Pour celui-ci j’ai décidé qu’il avancerait uniquement en fonction de mes envies d’écrire. Aucune contrainte, pas de but d’audience, juste des pensées. J’aime bien l’idée d’écrire comme un journal ouvert aux curieux. Je tiens à ce que ça reste le plus naturel possible. C’est aussi mon terrain de jeu pour tester mes futurs thèmes (une fois que j’aurai un peu progressé).

    • July On The Moon
      Auteur
      30 septembre 2018 / 02:54

      C’est rigolo car je suis venue au blogging par passion pour la programmation et le graphisme. Finalement, mon blog beauté, qui est le principal, me sert surtout à expérimenter du code. Cette année, j’ai décidé de me lancer et j’ai entamé une formation en web design pour me perfectionner et sans doute, l’année prochaine, après le diplôme, me mettre à mon compte. Je trouve ce domaine tellement passionnant. Bisous et belle journée.

  11. Sifhel 1 octobre 2018 / 08:58

    Oh mais c’est génial ! J’espère que tu t’éclates :). J’ai fait une formation en développement plutôt car j’avais fait du design il y a déjà quelques années. Le seul hic c’est qu’on avait vraiment pas étudié les CMS du coup j’ai dû me débrouiller pour pouvoir apprendre à créer des thèmes WordPress, car c’est très utilisé et très demandé de la part des clients et/ou employeurs. J’espère aussi me mettre à mon compte d’ici deux ans, mais j’ai besoin de prendre un peu confiance avant. Parfois j’accepte des projets en parallèle du boulot lorsqu’ils me plaisent. J’ai hâte de voir le chemin que tu feras une fois que tu seras lancée dans la course, j’espère que tu auras de supers projets qui te feront vibrer.

    • July On The Moon
      Auteur
      1 octobre 2018 / 10:49

      Sincèrement oui je trouve ça genial. Ça demande beaucoup de boulot mais la formation est super complète : le graphisme pour me remettre à niveau de mes années aux Beaux Arts, de la programmation que je découvre et, en ce moment, les CMS. C’est gentil tout plein. Tu as bien raison de participer aux projets qui te tiennent à coeur. Belle soirée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *