C’est avec un immense plaisir que je vous retrouve aujourd’hui pour la remise en service de mon blog dédié à la photographie et quoi de mieux que de voir 2018 pointer le bout de son nez pour cela. Comme pour beaucoup, 2017 n’a pas été une réussite et ce petit blog que j’avais lancé fin 2016 a vite été avorté dans l’œuf. Dès janvier 2017, mes crises d’algie vasculaire de la face m’ont cloué au lit pour des mois, ce qui a freiné toutes mes ambitions. J’avais envie de revenir à mon premier amour, l’art, et je me suis juste retrouver à souffrir le martyr sous ma couette. Les mois ont passé, les douleurs se sont espacées et je croyais pouvoir profiter de vacances bien méritées, ayant de nouveau mille projets photographiques en tête. Nous sommes partis aux États-Unis le 3 septembre en sachant quel monstre nous fonçait dessus et dans la nuit du 6, le cyclone a ravagé mon île, nous laissant sans nouvelles pendant plusieurs jours et nous laissant dans l’incapacité de rentrer chez nous. Le 27 septembre, nous avons pu enfin rejoindre Saint-Barthélemy et découvrir le caillou qu’Irma nous avait laissé, heureusement, sans victimes mais aussi sans moyen de communication et ce, pour nous, jusqu’à tout récemment puisque nous avons récupéré internet and co il y a seulement 15 jours. 2017 n’a pas été une bonne année mais je n’ai pas envie de m’accrocher à cela et je ne vais en garder que le meilleur, c’est à dire mon union avec Chouchou que nous avons maintenu dans le chaos laissé par Irma, le 20 octobre dernier, et qui restera gravée à jamais. 2017 était donc placé sous le signe de l’amour. Alors que vais-je faire de 2018 ?

 

Les projets de 2018

 

July On The Moon, 2018

Malgré les coups du sort, j’ai décidé que je serai maître de mon propre destin et même si je ne peux pas contrôler les événements autour de moi,  j’ai compris que je pouvais au moins chercher à atteindre mes objectifs. Lesquels ? Simplement être moi, en arrêtant de me préoccuper du regard social, en arrêtant de faire ce qu’on attend de moi et en cherchant simplement à être heureuse et à rendre ce que j’aime heureux. Ça peut parait simple, si simple, mais pour moi, ce cheminement a été très compliqué. Je suis actuellement une sorte de thérapie dans le cadre de la gestion de la douleur et je me suis rendue compte que cela m’aidait énormément, contre tout attente. J’ai fait des études de psychologie, je me connais par cœur, et je suis typiquement le genre de personne à la tête dure et formatée. Et pourtant, le simple fait de verbaliser auprès d’une personne extérieure à mon cercle ce que je verbalise depuis des mois auprès de mes proches s’impose à moi comme une révélation. J’ai été élevée dans la valeur du travail, dans l’effacement social qui permet de vivre au quotidien… Ma mère a travaillé très dur, des années, pour pouvoir m’élever, pour m’apporter l’éducation que j’ai aujourd’hui, pour m’ouvrir au monde. Elle n’est plus. Plus personne n’est. Toute ma famille est ailleurs ou plutôt nulle-part. Alors, par respect pour ses sacrifices, je m’impose les mêmes au détriment de celle que je suis et c’est en train de me dévorer…

July On The Moon, 2018

July On The Moon, mon blog sur la photographie et le webdesign

 

Alors pour 2018, je vais arrêter de souffrir physiquement et psychologiquement… Je vais changer ma vie et me foutre de ne plus rentrer dans des cases. Je suis actuellement secrétaire médicale (comme ma mère, Freud sort de ce corps) alors que j’ai fait mes études aux Beaux-Arts de Paris, que j’ai mon diplôme de photographe et que je suis juste passionnée par la création. Le choix va devoir s’imposer. Entre confort et prise de risque, entre souffrance et liberté. J’aime créer et j’aime apprendre surtout et là, je m’asphyxie alors j’ai très envie de reprendre des études (encore…), à distance (encore…), et me remettre à niveau en webdesign. C’est l’un de mes objectifs de 2018. Diplôme pour 2019. Et puis, il y a l’art… Alors, j’ai ressorti mes aquarelles, mon matériel, mes objectifs et je suis bien décidée à m’y remettre. Et pour me redonner ce goût de créer, j’ai remis entièrement ce blog sur pied avec cette nouvelle vision des choses et je le trouve bien plus abouti que sa précédente version. Peut-être quitter le salariat, me mettre à mon compte, respirer simplement.

 

Voilà de quelle manière je suis heureuse de vous retrouver. Avec des projets et cette envie de ne pas regarder en arrière et d’avancer, de me battre pour vivre tout simplement telle que je suis et non pas telle qu’on voudrait que je sois. J’espère que vous m’accompagnerez dans cette nouvelle aventure qui s’écrira au jour le jour. Concernant ce blog, je n’ai pas de certitude quant à son évolution. J’aimerai créer un contenu destiné aux blogueurs autour de la thématique de la photographie mais aussi partager mes petits travaux avec vous. July In The Sky publie le jeudi et le dimanche alors je pense que July On The Moon publiera le mardi, peut-être de façon bi-mensuelle pour commencer, sans pression. Je vous avais promis mon road-trip aux USA, il arrivera bientôt sur ce blog mais en attendant, vous pouvez aller regarder le portolio Voyage aux USA. Je vous fais plein de bisous et je vous souhaite tout le bonheur du monde et des projets démesurés à la hauteur de ce que vous souhaitez et méritez.

July On The Moon, 2018

Voilà de quelle manière je suis heureuse de vous retrouver. Avec des projets et cette envie de ne pas regarder en arrière et d’avancer, de me battre pour vivre tout simplement telle que je suis et non pas telle qu’on voudrait que je sois. J’espère que vous m’accompagnerez dans cette nouvelle aventure qui s’écrira au jour le jour. Concernant ce blog, je n’ai pas de certitude quant à son évolution. J’aimerai créer un contenu destiné aux blogueurs autour de la thématique de la photographie mais aussi partager mes petits travaux avec vous. July In The Sky publie le jeudi et le dimanche alors je pense que July On The Moon publiera le mardi, peut-être de façon bi-mensuelle pour commencer, sans pression. Je vous avais promis mon road-trip aux USA, il arrivera bientôt sur ce blog mais en attendant, vous pouvez aller regarder le portolio Voyage aux USA. Je vous fais plein de bisous et je vous souhaite tout le bonheur du monde et des projets démesurés à la hauteur de ce que vous souhaitez et méritez.