Les étapes clés de publication d’un article de blog + Freebies

Après la fin de mon road trip à travers la Californie avec les étapes du Grand Canyon, de Los Angeles et de San Diego, je vous retrouve pour un article blogging dans la continuité de ce que nous avons déjà abordé ensemble. Dans un premier temps, nous avons vu les raisons d’ouvrir un blog puis dans quoi investir pour enfin se lancer, avant d’approfondir cette question par rapport au domaine qui nous préoccupe le plus, la photographie. Ainsi, je vous présentais mon matériel photographique pour bloguer. Aujourd’hui, nous allons voir ensemble les étapes à respecter pour élaborer un article et ne rien oublier avant d’appuyer sur le bouton “Publier”. J’avais déjà abordé la question de mon organisation pour bloguer mais je vais à présent détailler plus en profondeur chaque étape. Bien entendu, les grandes lignes peuvent s’appliquer à toutes les plateformes mais le tutoriel s’appuyera plus sur la mienne, WordPress. En bonus, je vous ai préparé une petite check-list des étapes indispensables que vous pourrez imprimer et qui vous servira de support pour vos articles. Je l’ai découpé de la manière dont moi je travaille. Je vous l’avais expliqué il y a quelques mois, je sépare la rédaction, de la prise de vue, des réseaux sociaux car je trouve cela moins chronophage de séparer les activités, mais libre à vous de réaliser le processus d’élaboration d’un seul article du début à la fin.

 

Les photographies

 

1. Prises de vue

 

Les photographies sont la première chose que je fais et c’est ce qui me sert de support ensuite à la rédaction. Concernant mon blog beauté, j’ai une liste des produits que je vais recevoir ou des maquillages que je veux réaliser et concernant mon blog photo, j’ai élaboré une petite liste chronologique des sujets qui me semblent importants dans la création d’un blog. Dans les deux cas, et du coup peu importe votre thématique, il est possible d’organiser vos séances en fonction de ce que vous désirez illustrer. Je préfère regrouper plusieurs revues en une séance pour profiter un maximum d’une lumière optimale et j’essaye de shooter les produits le jour même de leur réception pour ne rien laisser s’empiler. Et puis, du coup, quand c’est du maquillage, ça fait plaisir de pouvoir très vite utiliser ses produits, les photos étant déjà faites.

 

blog photographie étapes clés publication article blog checklist

 

2. Retouche photographique, copyright et mise à la taille

 

Je ne vais certainement pas vous dire que la retouche photo est une étape obligée. Ici encore, chacun possède son ressenti sur ses prises de vue mais, à titre personnel, je retouche toutes mes photos. Au delà de la photographie, Photoshop est un logiciel qui me fascine depuis toujours et même s’il ne s’agit que de rééquilibrer la lumière, pour moi, la case retouche est obligatoire. Plus abordable que Photoshop, Lightroom est un logiciel très puissant qui permet aussi de faire beaucoup mais vous pouvez trouver plein de logiciels ou d’app gratuites qui vous permettront de faire vos retouches de base. Deux choses me semblent aussi indispensables. L’insertion d’un copyright sur vos photos et la mise à la taille. Rien ne vous empêchera jamais de vous faire voler vos images. Vous pouvez bloquer le Ctrl + Alt de votre site mais une simple capture d’écran permet de passer outre. Du coup, un petit copyright sur l’image, même si cela reste simple à effacer, peut en décourager certains. Enfin, mettez absolument vos images à la bonne taille. Mes fichiers bruts font environ 6Mo ce qui est absolument énorme pour un site internet et totalement inutile. Plus votre page sera légère, plus elle se chargera rapidement et plus Google sera content. Si votre blog mesure 1000 px de largeur, pourquoi charger des photos de 6000 px ? Retaillez donc vos images à la taille de votre blog.

 

3. Titre du fichier image

 

Au moment de l’enregistrement de votre image, optimisez son titre. Là encore, personne ne cherchera jamais une information via Google sur la photo20180414_153821.jpg. Profitez de cette opportunité pour placer vos mots clés, le tout en minuscule et séparé uniquement par des –. Par exemple, une photographie pour cette section de l’article pourrait être renommée renommer-photographie-blog-meilleur-referencement.jpg.

 

4. Création d’une image destinée à Pinterest et aux stories Instagram

 

Personnellement, j’essaye d’utiliser un maximum les réseaux sociaux pour promouvoir mes articles. Comme je vais vous le montrer à la fin de cet article, j’essaye d’automatiser un maximum les choses mais en matière d’image, il est préférable de créer en amont certaines d’entre elles. C’est le cas par exemple des images destinées à Pinterest ou aux stories Instagram. Contrairement à la norme visuelle qui veut que les blogs présentent des images horizontales, Pinterest et les stories Instagram font la part belle aux images verticales. Pour me simplifier les choses, plutôt que de passer par Photoshop, j’utilise Canva qui est une plateforme graphique en ligne qui permet de réaliser énormément de choses et, entre autres, des images optimisées. Pour Pinterest, la taille idéale serait 735 x 1102 px alors que pour les stories Instagram, en full HD, ce serait de 1080×1920 px.

 

4. Importation et création des balises Title et Alt

 

Pour finir avec les images, suite à l’importation de vos fichiers sur votre plateforme, n’oubliez pas de remplir le Titre et la Balise Alt de votre image. Le titre est ce qui apparaîtra sur votre image alors que la balise Alt est l’image alternative (un texte en l’occurrence) proposé au cas où votre image ne puisse se charger. Et c’est autant d’opportunités de rajouter encore des mots clés et d’optimiser un peu plus son référencement.

 

blog photographie étapes clés publication article blog checklist

 

Le contenu éditorial du blog

 

1. Choix de son sujet

 

Cela peut paraître totalement stupide de ma part d’inclure cette étape dans le processus de création mais je peux vous assurer qu’au fil de votre blog, à un moment où à un autre, vous chercherez l’inspiration. Je le précise également suite à une discussion que j’ai eue avec une abonnée qui me demandait des conseils mais qui ne savait pas quelle ligne éditoriale choisir. Tout commence par ça, choisir ce dont vous avez envie de parler et j’ai envie de vous dire, sans vous préoccuper de la tendance. Tout le monde ne sera pas d’accord avec moi. Rentrer dans les codes, dans le moule, écrire sur ce qui fait le buzz actuellement peut rapporter des vues mais est-ce-que cela présente un intérêt d’écrire une fois encore sur un sujet mille fois exploité s’il ne vous intéresse pas plus que ça. C’est une vraie question et je ne cherche pas à porter de jugement. C’est à vous d’orienter vos choix en fonction de vos envies, et celle de faire aussi le buzz, peut-être tout à fait recevable.

 

blog photographie étapes clés publication article blog checklist

 

2. Planification de sa revue

 

Voilà autre chose qui peut paraître bête mais pour avoir fait déjà la boulette, je prête désormais une attention particulière à la planification. Dès le début de l’article, en respectant mon calendrier de publication que j’ai établi sur mon Blog Planner, j’enregistre la date et je valide afin de programmer ma revue. Comme ça, j’ai la certitude que si, machinalement, j’enregistre mon écrit, je ne vais pas faire une publication en direct mais juste une sauvegarde. Oui, je sais, ça sent le vécu (surtout quand vous devez ensuite rattraper toutes vos automatisations de Feed Rss sur les réseaux sociaux).

 

3. Titre accrocheur qui utilise des mots clés

 

C’est la première chose que les gens vont voir et c’est ce titre qui va donner ou non envie à vos lecteurs de cliquer dessus et découvrir ce merveilleux article que vous avez mis tant de temps à élaborer avec amour. Si votre titre est pourri et que personne ne clique dessus, ça n’aura pas servi à grand chose. Une fois encore, il faut trouver le juste milieu entre un titre efficace pour le référencement et un titre qui donne envie de cliquer. J’aurais tendance à vous dire de ne pas perdre de vue que vos lecteurs ne sont pas des robots et que ce qui compte vraiment, c’est de susciter l’intérêt. Par contre, évitez de tomber dans l’excès inverse avec ce qu’on appelle les titres putaclic totalement racoleurs et qui vendent en général du vent. Peut-être que le jour de la sortie de votre revue, vous aurez plein de nouveaux lecteurs sur votre blog mais je doute qu’ils reviennent ensuite et cela n’est pas bon du tout pour votre image et votre intégrité.

 

4. Personnalisation de l’URL de l’article

 

On a renommé ses images, on a trouvé un titre accrocheur à son article et bien, il est encore possible d’optimiser un peu plus son référencement en renommant son url. Dans les paramètres des plateformes, il est possible de personnaliser ses urls (les miennes par exemple comprennent la date de l’article) mais sur chaque article, une option permet de personnaliser indépendamment chaque revue. Ici encore, un seul mot d’ordre, mots clés, sans majuscules.

 

5. Rédaction de sa revue

 

Une fois le sujet choisi, place à la rédaction. Là, je vous laisse gérer freestyle car nous avons chacun notre style. Sachez qu’un article de blog pour être considéré acceptable en référencement se doit de faire au minimum 300 mots et certaines études tendent à montrer que 2400 mots serait la taille idéale d’un article de blog (Pour vous donner une idée, celui-ci fait plus de 3000 mots). Au delà de ces considérations numériques, pensez toujours que vous écrivez pour un être humain et pas pour Google et qu’il faut donc trouver le juste équilibre entre un article expéditif et un article ennuyeux car trop long. Attention, si vous maîtrisez à fond votre sujet et que vous avez plein de choses à dire, ne vous arrêtez pas sur les chiffres.

 

6. Insertion photographique et choix de la Une

 

Nous avons vu comment importer une image dans la bibliothèque sans oublier de remplir les balises Alt et Titre. Sous WordPress, lors de l’importation d’une image de la bibliothèque à l’article, seule la balise Alt sera conservée. Pensez donc bien à renoter votre Titre sur chaque image. Parmi tous vos merveilleux clichés, il va aussi falloir décider lequel sera mis en avant pour servir de une sur l’accueil de votre blog mais aussi lors du partage de votre revue sur les réseaux sociaux.

 

blog photographie étapes clés publication article blog checklist

 

7. Relecture, pagination et correction des fautes d’orthographe

 

Indispensable. Alors, je ne m’érige pas en gardienne de la langue française et il m’arrive bien souvent de faire des fautes de frappe ou tout simplement d’oublier l’orthographe d’un mot. Alors, je relis, je cherche, je vérifie. Par pitié, faites de même. Il n’y a rien de plus rédhibitoire qu’une revue ponctuée de fautes d’orthographe à chaque ligne et non seulement vous allez faire fuir vos lecteurs mais aussi vos éventuels partenaires. Sur WordPress, en plus de la correction automatique incluse, j’utilise celle fournie avec le plugin TinyMCE Advanced qui débloque les fonctions avancées de l’éditeur de texte de WordPress. N’oubliez pas de choisir votre alignement, de vérifier vos sauts de ligne et vos balises de titre (qui doivent toujours respecter la hiérarchie).

 

8. Liens hypertexte internes et externes

 

Les liens sont des petits plus qui peuvent très vite apporter plus de trafic à votre blog et particulièrement à vos anciens articles. Il ne faut surtout pas hésiter à inclure des liens hypertexte à sa revue pointant vers d’anciens articles en rapport avec cette dernière. Par exemple, au début de cet article, j’ai créé des liens vers les précédentes revues traitant du blogging afin de vous rappeler les sujets que nous avions déjà abordés et permettre ainsi aux nouveaux lecteurs de naviguer aisément au cœur de ce blog. Il existe des liens NoFollow et DoFollow indiquant à Google s’il faut suivre et indexer ces liens. Pour les liens internes, il faut bien sûr les mettre en DoFollow ce qui n’est pas le cas des liens externes car Google voit d’un très mauvais œil les liens indexés vers des sites marchands. Pour cela, j’utilise un petit plugin, WP External Links, qui, une fois paramétré, gère automatiquement cela en fonction du type de lien.

 

9. Étiquettes et catégories

 

Une autre chose à ne pas négliger est l’intégration de votre revue dans une catégorie. Au début, il n’est pas forcément facile de s’imaginer l’arborescence finale qu’aura son blog mais les catégories peuvent se moduler au fur et à mesure pour devenir plus pertinentes en fonction des articles. Pour chaque revue, pensez bien à inclure votre article dans une catégorie ce qui permettra de le retrouver plus facilement via votre menu d’accueil. Google aime beaucoup les jolies arborescences. Concernant les étiquettes, elles ont été très utiles en SEO à une époque, elles le sont moins maintenant, mais c’est une excellente manière d’offrir à vos lecteurs une seconde lecture. Par exemple, sur July In The Sky, mes catégories de produits de maquillage sont rouges à lèvres, fards à paupières… Mais parmi ces produits certains sont bio ou vegan. J’ai choisi d’utiliser les étiquettes pour permettre une recherche différente.

 

10. Titre et description en SEO

 

Pour optimiser son référencement, il existe un plugin quasi indispensable. Il s’agit du célèbre Yoast SEO qui permet un paramétrage très minutieux et une réelle optimisation en matière de SEO. Pour chaque article, en bas de page, Yoast propose d’inclure un titre et une description spécial référencement en vous indiquant ce qui est bien ou mal fait sur votre article et offre un panel d’options intéressant.

 

11. Onglet spécial partenariat et presse

 

Là, il n’y a aucune obligation, tout dépend de votre blog, de la thématique et de la manière dont vous gérez les choses. Pour ma part, j’ai choisi de créer un onglet sur mon blog beauté avec tous mes partenaires et pour chaque article en partenariat, une mention claire apparaît sur la revue à laquelle s’ajoute celle de produits reçus gratuitement. Si vous optez pour cette visibilité, n’oubliez pas de les inscrire sur chaque revue concernée et au delà du blog, pensez à envoyer un petit mail à votre partenaire pour l’avertir de la publication de votre revue et pour lui donner le lien. Il peut aussi être intéressant pour apporter de la crédibilité à un blog de réaliser un onglet Presse. Pour mes blogs, j’y place mes sélections Hellocoton et Inspilia. Si vous le faites aussi, pensez à le tenir à jour.

 

blog photographie étapes clés publication article blog checklist

 

Partage sur les réseaux sociaux

 

1. Automatisation du partage sur Facebook, Twitter, Google + et Linkedin

 

Sur WordPress, rien de plus simple puisqu’il suffit d’installer le plugin Jetpack qui débloque une option dans l’onglet Publier de chaque article via Publicize. Il est ainsi possible, après avoir paramétré le plugin, de partager automatiquement ses articles à chaque publication sur les quatre réseaux sociaux que sont Facebook, Twitter, Google + et Linkedin. La présentation est très bien et depuis que je l’utilise, je n’ai jamais rencontré de problèmes avec ce plugin.

 

2. Automatisation du partage vers Hellocoton et Inspilia

 

Les réseaux sociaux sont une chose mais il ne faut pas non plus négliger les plateformes de blogs que sont Hellocoton et Inspilia. Même si je trouve qu’elles brassaient beaucoup plus de visites avant, elles restent quand même un bon moyen de faire connaître son blog, entre autre, avec les unes quotidiennes qui offrent une visibilité aux articles sélectionnés. Pour chacune de ces plateformes, il suffit de s’inscrire en indiquant bien son flux RSS pour permettre aux articles de remonter. En ce qui concerne d’autres plateformes comme Focus Beauté, je vous les déconseille car elle recopie votre contenu sans effectuer de lien vers votre blog. Ça ne génère aucune visite et en plus, cela créé du Duplicate Content que Google sanctionne.

 

3. Partage dans les communautés Google+ et les groupes Facebook

 

Pour optimiser encore un peu plus sa visibilité sur internet, il est possible de partager aussi ses articles via des groupes Facebook ou des communautés Google+. Au préalable, il faut en général s’inscrire à ces groupes en faisant une demande et si notre candidature est acceptée, on peut ensuite partager notre blog mais aussi des messages et des photos avec la communauté. Personnellement, je ne peux pas dire que cette méthode ait été une plus-value pour mon blog. Cela demande énormément d’investissement en termes de temps et d’énergie car il faut vivre et faire vivre le groupe pour avoir une chance d’être ensuite partagée. Je n’ai jamais été une accro à Facebook, je dirai même que je déteste cette plateforme, donc je ne suis pas non plus un bon exemple. Peut-être que si vous y avez une communauté forte, cela peut marcher et valoir l’investissement.

 

4. Pin des images sur Pinterest (tableaux personnels et collaboratifs)

 

La majorité des thèmes de blog proposent l’option permettant de piner ses images. Si ce n’est pas le cas, il suffit de se rendre sur Pinterest pour voir la marche à suivre. Pinterest est un réseau qui est en train d’exploser. Je pense que les utilisateurs déçus d’Instagram sont en train de se venger sur ce réseau là, ce qui est à vrai dire mon cas. Depuis un an, sur Instagram, je crois que j’ai du perdre 200 abonnés et je n’arrive pas à en gagner. J’ai même l’impression que plus je poste, plus les gens se barrent. Mon feed d’abonnement est totalement uniformisé voir aseptisé et ça me rend presque triste et totalement dubitative de voir des influenceuses très importantes en être réduites à quémander de l’attention type “Montrez moi comme vous m’aimez en commentaires” pour essayer de contrer l’algorithme d’Instagram. Pinterest pendant ce temps, s’améliore, s’enrichit de nouvelles fonctionnalités, et offre un vent de fraîcheur. Il est aussi possible de s’inscrire à des tableaux collectifs pour partager encore un peu plus ses images. C’est l’avenir. Par conséquent, pensez à envoyer votre image au format Pinterest sur vos tableaux en ayant activé la fonctionnalité des Rich Pins.

 

5. Partage sur Instagram avec lien dans la bio, artcle en story et photo

 

Malgré mon désamour pour Instagram, il reste mon réseau de cœur et pensez à enregistrer au moins une image pour illustrer votre article en modifiant votre profil et en y incluant un lien vers votre revue. De plus, l’image que vous avez créée précédemment peut-être lancée sur votre story et ensuite, mise en une pour laisser une trace sur votre feed.

 

blog photographie étapes clés publication article blog checklist

 

 

Je pense que nous avons fait le tour des différentes étapes nécessaires à l’élaboration d’un article. Pour finaliser cette revue, je vous ai créé une petite check-list de tous ces points que vous pouvez télécharger gratuitement et imprimer pour chacun de vos articles et pointer au fur et à mesure, histoire d’être sûre de ne rien oublier. Pour la télécharger, il vous suffit de cliquer sur l’image au-dessus et si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager sur Pinterest avec l’image du dessous. Belle semaine !

 

blog photographie partage Pinterest
blog photographie étapes clés publication article blog checklist

7 Commentaires

  1. Cyrielle 18 avril 2018 / 06:50

    Cet article est super intéressant, hyper bien construit, on sent le travail derrière ! En plus, j’ai appris plein de choses 🙂 Merci !

    • July On The Moon
      Auteur
      18 avril 2018 / 09:50

      Coucou. Merci c’est vraiment très gentil. Ça fait peu de temps que je tiens ce second blog et ce type de commentaires m’encourage beaucoup. Très belle journée.

  2. Anais 18 avril 2018 / 12:04

    Merci pour ces precieux commentaires. Je débute à peine le blogging et j’avoue que je suis parfois un peu perdue.
    Est-ce que l’image « mise en avant » est utile au référencement ? Si non, à quoi sert-elle ?

    • July On The Moon
      Auteur
      18 avril 2018 / 12:26

      Coucou. Mais je t’en prie, c’est un plaisir de partager ma petite expérience après trois ans de blogging. Que ce soit sur Blogger ou WordPress, l’image mise en avant est une image que tu as déjà dans ta bibliothèque et qui sert uniquement à illustrer ton article. Sous WordPress, tu as la possibilité d’ajouter un titre et une balise Alt dans la bibliothèque pour permettre de les intégrer à ton image mise en avant. En fait, l’image mise en avant permet d’éviter que tes réseaux sociaux, Hellocoton et autres… ne choisissent aléatoirement une photo de ton article. Là, c’est toi qui décide celle que tu préfères pour que tu la retrouves illustrer tous tes partages. J’espère t’avoir répondu. Très bonne soirée.

      • Anais 19 avril 2018 / 11:36

        Merci pour ta réponse, je ferais plus attentions à cette image mise en avant. J’ai compris aussi qu’il fallait que je me mette à Pinterest, un nouveau monde pour moi. Pfiou bcp de choses à apprendre !
        Bonne soirée

  3. Moulin Célia 26 avril 2018 / 14:15

    Bonjour,
    l’article est super complet, ça m’apporte une grande aide dans ma mise à jour blogging !
    Les photos sont des éléments importants, dont je n’arrive pas à prendre en compte et également comment m’y prendre pour que ça donne de belles images.. Peut être l’idée d’un nouvel article pour nous venir en aide 😉

    Continue comme ça !

    Célia.
    celiamoulin.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *